FR

Le comité scientifique se compose de :
Cédric Cerruti, Jean-Paul Duviols, Ottmar Ette, Manuel Hernandez Gonzalez, Tobias Kraft, J.Alberto Navas Sierra, Michael Zeuske.


Cédric Cerruti

2012 Tesis doctoral en Historia, Faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines de La Rochelle. Título « L'américanisme en construction. Une pré-histoire de la discipline d'après l'expérience du naturaliste Aimé Bonpland (1773-1858) », bajo la dirección del Profesor Guy Martinière.

Jean- Marc Drouin
Professeur de Philosophie et d’histoire des sciences du Muséum National d’Histoire Naturelle, ancien directeur-adjoint du Centre Alexandre Koyré, co-commissaire de l’exposition La Boussole et l’Orchidée (Paris, 2003), conseiller pour l’exposition De l’orchidée à la Yerba Maté (La Rochelle 2010-2011).

Jean-Paul Duviols
Est né à Toulouse en 19361, agrégé d'espagnol et docteur d'État, est professeur émérite de l’université de Paris IV-Sorbonne, où il occupait la chaire de littérature et civilisation latino-américaine. Il est spécialisé dans l'étude de la période précolombienne, des voyages de découverte, de la colonisation ainsi que dans l'analyse iconographique. Il a dirigé de nombreux ouvrages pour les presses universitaires de Paris Sorbonne, dont Le miroir du nouveau monde, paru en 2006. Il anime depuis vingt ans, le premier jeudi de chaque mois, les Tribunes des livres de la Maison de l’Amérique latine.

Ottmar Ette 
Né le 14 décembre 1956 à Zell am Harmersbach. En 1990, Ottmar Ette soutient sa thèse de doctorat à l'Université de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) sur José Martí. En 1995, il passe son habilitation sur Roland Barthes à l’Université Catholique d’Eichstätt-Ingolstadt. Il est professeur de Langues romanes à l'Université de Potsdam depuis 1995. Sa venia legendi inclus les littératures romanes ainsi que la littérature générale et comparée. En 2014 Ottmar Ette a été élu membre honorifique de la Modern Language Association of America (MLA). Depuis 2013 il est membre titulaire de la Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften (Académie des Sciences de Berlin-Brandebourg). Il est membre de l'Academia Europaea, et membre honorifique de l’Institut de Langues Modernes de Recherche de l’Ecole d’Etudes Avancées de l’Université de Londres (University of London) depuis 2010. Entre 2004 et 2005 a été associé au Wissenschaftskolleg zu Berlin; en 2013 membre de la Bayreuth Academy of Advanced African Studies et en 2010, associé du Freiburg Institute of Advanced Studies (FRIAS). Entre 2014-2017, Ette a été directeur du projet de recherche « Amerikanische Reisetagebücher: Genealogie, Chronologie und Epistemologie » financé par le Ministère Fédéral de l’Education e la Recherche. Depuis 2015 il est directeur du projet à long terme « Alexander von Humboldt auf Reisen – Wissenschaft aus der Bewegung », de l’Académie des Sciences de Berlin-Brandebourg. Entre ses multiples publications, on trouve plusieurs monographies sur Alejandro de Humboldt, par exemple Littérature de voyage: de Humboldt a Baudrillard (Mexique 2001), Weltbewußtsein. Alexander von Humboldt und das unvollendete Projekt einer anderen Moderne (Weilerswist 2002) Alexander von Humboldt und die Globalisierung. Das Mobile des Wissens (Insel 2009) ainsi que des comptes rendus des congrès co-édités, comme, Horizonte der Humboldt-Forschung (Olms 2016), Alexander von Humboldt and the Americas (edition tranvía 2012) et Alexander von Humboldt - Aufbruch in die Moderne (Akademie Verlag 2001), également des éditions en allemand et en anglais d’œuvres humboldtiennes comme, entre autres, Reise in die Äquinoktial-Gegenden des Neuen Kontinents (Insel 1991), Ansichten der Kordilleren y Kosmos (Eichborn 2004), Kritische Untersuchung (Insel 2009), Political Essay on the Island of Cuba (Chicago U Press 2011) et Views of the Cordilleras (Chicago U Press 2012) Il est co-fondateur et éditeur de magazine open access HiN – Alexander von Humboldt im Netz (http://www.hin-online.de). Pour plus d’information, vous pouvez consulter sa page académique - e-mail: ette@uni-potsdam.de

Manuel Hernández González
Est un professeur Espagnol Titulaire en Histoire d'Amérique à l' Universidad de La Laguna. Il a été invité comme enseignant et en tant que boursier postdoctoral à l' Universidad de Johns Hopkins à Baltimore. Il a coordonné, pendant quatre ans, le Centre de Documentation des Canaries et des Amériques du OAMC du Cabildo de Tenerife. Il a publié plus de cinquante livres et plus d'une centaine d'études critiques et des articles dans des revues spécialisées. Il est membre de l' Academia de la Historia de Canarias, Cuba, Venezuela et República Dominicana. Il a obtenu six prix pour ses travaux. Il est l'auteur, notamment des ouvrages en lien avec Francisco de Miranda : Los Canarios en la Venezuela colonial (1670-1810),Miranda y su ruptura con España, Ed. Academia Nacional de Venezuela et Ideas. Francisco de Miranda y Canarias.Et les articles portant sur Francisco de Miranda y los jesuitas expulsos et Francisco de Miranda y la masonería.

Tobias Kraft
Il a étudié philologie allemande et romane et sciences de l’information aux Universités de Bonn et Potsdam. Entre 2008 et 2014 il a travaillé à l’Institut de philologie romane de l’Université de Potsdam comme professeur et collaborateur scientifique et ensuite comme coordinateur postdoc. Depuis 2015 il est Directeur Opératif du projet à long terme « Alexander von Humboldt auf Reisen – Wissenschaft aus der Bewegung » de l’Académie de Sciences de Berlin-Brandebourg à Berlin. En plus d’Alexandre von Humboldt, ses domaines de recherche sont la philologie et la pratique de l’édition philologique dans l’ère numérique.
En 2014, l’éditorial de Gruyter a publié sa monographie Figuren des Wissens bei Alexander von Humboldt. Essai, Tableau und Atlas im amerikanischen Reisewerk. En 2015 il a écrit l’antologhie Globalisierung in Zeiten der Aufklärung. Texte und Kontexte zur «Berliner Debatte» um die Neue Welt (17./18. Jh.) sur deux volumes avec l’éditorial Peter Lang (édité avec Vicente Bernaschina et Anne Kraume). En 2016 il a coédité le volume Literatur leben en Iberoamericana – Vervuert et en 2017, il a été coéditeur du volume Romanistik in Bewegung. Aufgaben und Ziele einer Philologie im Wandel, publié par l’éditorial berlinoise Kadmos Kulturverlag.
Il a participé à la prepraration d’éditions d’œuvres humboldtiennes comme Political Essay on the Island of Cuba (Chicago U Press 2011) et Views of the Cordilleras (Chicago U Press 2012) et il a édité o coédité plusieurs parties de l’édition en ligne Edition Humboldt Digital (http://edition-humboldt.de). Il est memebre du conseil éditorial du magazine open access HiN – Alexander von Humboldt im Netz (http://www.hin-online.de) et chef de rédaction du portail avhumboldt.de – Alexander von Humboldt
Information online (http://www.avhumboldt.de).
Pour plus d’information, vous pouvez consulter sa page académique. - e-mail: kraft@bbaw.de
 
 J. Alberto Navas Sierra
 Est un docteur Colombien en Sociologie du Développement (Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales, Santiago de Chile, 1967). Il a ensuite poursuivi des études de doctorat en Sciences juridiques. (Universidad Javeriana, Bogotá, Colombia, 1974). Depuis les années 1960, Jesús Alberto Navas Sierra a travaillé sur divers projets concernant l’Amérique Latine. D’abord, en tant que Ministre plénipotentiaire de Colombie devant l'ancienne Commission de la Communauté Andine des Nations. Par ailleurs, il a co-fondé et présidé la Cámara de Comercio Colombo-Venezolana ainsi que la Asociación española de Cooperación Empresarial. Il est membre de la Academia Colombiana de Historia. Il vit au Mexique où il enseigne à l’Instituto Tecnológico de Monterrey Campus Guadalajara. Il a notamment publié Utopia Y Atopia De La Hispanidad/ Utopia And Atopia of Hispanics: El Proyecto De Confederación Hispánica De Francisco Antonio Zea, Ed. Encuentro, 2000 et dirigé Textos clásicos y documentación sobre la Independencia de América (CD-ROM), Ed. Fundacion MAPFRE-TAVERA, Madrid 2002. Pour plus d'information sur son parcours, veuillez consulter sa page académique

 
Michael Zeuske
Est né en 1952 à Halle/Saale, République Démocratique d’Allemagne (aujourd’hui : République Fédéral d’Allemagne). Il est Professeur titulaire à l’Université de Cologne (Universität zu Köln). Dr. Michael Zeuske s’intéresse depuis les débuts de sa carrière à l’histoire politique et sociale, de l’histoire de l’esclavage (les migrations transcontinentales). Ainsi, qu’à l’histoire de l’Atlantique : la comparaison et l’étude des relations entre l’Afrique et l’Europe Centrale avec le monde ibérique. À Cologne Michael Zeuske a travaillé sur les grands axes de la traite négrière atlantique et à l’histoire du racisme, des esclaves et des esclavages. Se concentrant principalement dans les aspects d’intégration des anciens esclaves des société post-abolitionnistes (juridiquement parlant). En analysant les facteurs ethniques et raciaux il a étudié la construction des respectives nations, en particulier, Cuba et Venezuela. En Amérique Latine, ses recherches se basent dans la “Grande Caraïbe” (Cuba, Haitï, Venezuela, Colombia, mais aussi la Floride et la Louisiane avec leur héritage ibéro français). Il a écrit les Histoires de Cuba et de Haitï des biographies des grands hommes du XVIII-XIXème siècles (Francisco de Miranda, Simón Bolívar, Alexander de Humboldt) et il a effectué des recherches comparatives de terrain sur les révolutions modernes, notamment celles du Venezuela et de Haitï. Il a notamment publié Francisco de Miranda und die Entdeckung Europas. Eine Biographie, Hamburg/Münster: Lit-Verlag 1995. (Francisco de Miranda y el descubrimiento de Europa) et Francisco de Miranda y la Modernidad de Hispano América, Ed MAPFRE-TAVERA 2004, entre autres. e-mail : Michael.Zeuske@uni-koeln.de Pour plus d'information sur son parcours, veuillez consulter sa page académique